Blog de Bibles pour l’Europe

Rendez-nous visite régulièrement pour bénéficier et vous réjouir des articles de blog postés au sujet de la Bible et de la vie chrétienne.

3 étapes majeures du plan de Dieu pour le salut, après la chute de l’homme

 
Nous avons précédemment discuté de la façon dont Dieu créa l’homme pour Son propre dessein, et comment ce dernier devint déchu, pécheur et incapable de vivre d’une manière propice à l’accomplissement du plan de Dieu. Les conséquences de la chute de l’humanité sont tragiques, et nous observons ses effets dans nos propres vies et partout où nous posons notre regard aujourd’hui.

Mais Dieu ne peut jamais être vaincu ! Et, même s’Il fut freiné pendant une période, le plan de Dieu est impossible à stopper. Dans Sa sagesse, Dieu fit trois pas stupéfiants pour mener à bien Son intention originelle de dispenser Sa vie éternelle en nous pour que nous puissions avoir part à Sa vie et l’exprimer.


Que s’est-il vraiment passé dans le jardin d’Éden : les conséquences du choix d’Adam et Ève

 
Dans le billet précédent, nous avons vu que Dieu, dans le but de protéger Adam et Ève, les avait prévenus qu’ils ne devaient pas manger de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Cet arbre représentait Satan, l’ennemi de Dieu et la source de la mort. Malheureusement, Adam et Ève désobéirent à Dieu. Cette désobéissance était déjà très grave en soi, mais lorsqu’ils mangèrent le fruit de cet arbre, ils furent qui plus est corrompus par la nature funeste de Satan.

Dans ce billet, nous verrons les conséquences de leur acte et aussi ce que Dieu fit et fait encore de nos jours pour recouvrer l’humanité, qu’Il avait créée pour Son dessein.


Que s’est-il vraiment passé dans le jardin d’Éden ?

 
La plupart d’entre nous connaissent bien l’histoire d’Adam et Ève dans le jardin d’Éden. Ce que l’on retient le plus souvent de cette histoire, c’est la désobéissance d’Adam et Ève. Cela est logique : désobéir à Dieu est un acte grave.

Mais vous êtes-vous jamais demandé en quoi manger le fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal était si terrible ? Comment cet acte pouvait-il causer la chute de l’homme ? Et lorsque Dieu ordonna à Adam et Ève de ne pas manger de cet arbre, les mettait-Il à l’épreuve juste pour voir s’ils allaient Lui obéir ?


De quoi parle la Bible ?

 
Dans un billet précédent, notre manière d’aborder la Bible a été quelque peu réajustée car nous en avions alors découvert l’essence. Dans un autre billet, notre confiance en la Parole de Dieu a été fortifiée lorsque nous avons appris quelle était sa source. À présent, nous allons nous pencher sur le contenu de la Bible ainsi que le sujet sur lequel elle se concentre.

La Bible se subdivise en deux parties : L’Ancien Testament et le Nouveau Testament. Elle contient soixante-six livres et de nombreux chapitres. Avec autant de matière, sur quoi devrions-nous nous concentrer lorsque nous lisons la Bible ?


Qui est à la source de la Bible, Dieu ou l’homme ?

 
D’où vient la Bible ? Les mots qu’elle renferme sont-ils uniquement le fruit d’une tradition religieuse écrite par des hommes au fil des siècles ? Sont-ils le produit de pensées et d’imaginations des hommes ? Ou bien la Bible est-elle la Parole que Dieu a inspirée ? Dieu a-t-Il écrit la Bible, ou bien a-t-elle été écrite par des hommes ?

Puisque notre foi est basée sur ce livre, il est crucial que nous, chrétiens, connaissions la source de la Bible.



Comment obtenir la vie en lisant la Bible

 

Dans un des article précédents, nous avons discuté de l’importance de savoir que l’essence de la Bible est l’Esprit. Puisque seul l’Esprit peut donner la vie, pour pouvoir obtenir la vie en lisant la Bible, nous devons contacter l’Esprit dans la Parole. En recevant la vie, nous serons nourris spirituellement, et grâce à cette nourriture, nous grandirons en Christ. Donc, être capable de recevoir la vie de la Bible est crucial pour notre vie chrétienne.




Comment faire l’expérience du Christ qui vit en vous

 

Dans le billet précédent, nous avons vu que lorsque Paul a déclaré : « Jésus-Christ est en vous », il ne parlait pas métaphoriquement. Il parlait du fait merveilleux que Christ comme l’Esprit vivifiant entre effectivement à l’intérieur de ceux qui croient en Lui. Nous avons examiné huit versets qui confirment et enrichissent notre compréhension de cette formidable réalité.

Bien entendu, savoir que Christ est en nous n’a pas vocation à enrichir seulement notre compréhension doctrinale. Christ vit en nous pour être notre vie. Aussi, aujourd’hui, nous discuterons de la façon de faire pratiquement l’expérience de ce Christ qui vit en nous.


Inscrivez-vous à notre blog


Commander gratuitement