Blog de Bibles pour l’Europe

Rendez-nous visite régulièrement pour bénéficier et vous réjouir des articles de blog postés au sujet de la Bible et de la vie chrétienne.

La Bible nous montre que Dieu est trinitaire


 
Il est crucial que les chrétiens connaissent les éléments essentiels de leur foi. Une de ces croyances essentielles est la suivante :

Dieu est un seul éternellement, et ce Dieu unique est éternellement le Père, le Fils et l’Esprit. Les trois sont distincts, toutefois pas séparés.

Cette affirmation sur le Dieu qui est un seul éternellement et qui est le Père, le Fils et l’Esprit est profonde. Ce sujet est impossible à traiter de manière exhaustive dans un seul article de blog. Toutefois, puisqu’il est primordial que nous comprenions au moins sommairement qui est Dieu, nous allons indiquer certains versets importants liés à cette vérité cruciale.


Que signifient le sang et l’eau qui s’écoulèrent du côté percé de Jésus ?


 
Dans le Nouveau Testament, les quatre Évangiles donnent un récit de la crucifixion de Jésus. Toutefois, dans Jean 19.31-34, des détails qui y sont relevés n’apparaissent pas dans les trois autres narrations :

« C’était le jour de la préparation, et pour que les corps ne restent pas sur la croix pendant le sabbat – car ce sabbat était un grand sabbat – les Juifs demandèrent à Pilate de les faire enlever après leur avoir brisé les jambes. Les soldats vinrent donc et ils brisèrent les jambes du premier puis de l’autre qui avait été crucifié avec lui. Mais, arrivés à Jésus et voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes ; mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau. »

Les soldats romains avaient coutume de briser les jambes des victimes de crucifixion, afin de hâter leur mort. Puisque Jésus était déjà mort, ils ne brisèrent pas Ses jambes. Cependant, un des soldats perça le côté de Jésus avec une lance, et de Son côté sortirent du sang et de l’eau.

Pourquoi ces détails concernant le côté percé de Jésus sont-ils rapportés seulement dans l’Évangile selon Jean ? Ont-ils un sens spécial ?


Une manière simple de prier

 
Avez-vous jamais eu l’impression de ne pas savoir comment prier, ou de ne pas savoir quels mots appropriés dire à Dieu ?

Au fil des ans, des milliers de livres ont été écrits sur la prière. Ce sujet crucial revêt de nombreuses facettes. Toutefois, dans ce billet, nous allons discuter d’un seul aspect simple de la prière : parler à Dieu.

Nous verrons plusieurs cas dans les Évangiles selon Matthieu et Luc, qui nous aideront à recevoir un éclairage sur cette facette particulière de la prière.


L’histoire d’une consécration : aimer Jésus avec ce que nous avons de meilleur


 
Dans des billets précédents, nous avons discuté de ce que signifie la consécration, du fondement et de ce qui nous motive à nous consacrer à Dieu, et aussi de la manière de se consacrer au Seigneur.

Dans ce billet, nous verrons une histoire émouvante de consécration rapportée dans la Bible, celle d’une personne qui aimait le Seigneur et Lui donna le meilleur. Nous lirons aussi quelques notes de la version Recouvrement du Nouveau Testament pour nous aider à voir de quelle manière cette histoire nous concerne aujourd’hui.


Comment se consacrer au Seigneur ?


 
Dans des billets précédents, nous avons discuté de l’importance cruciale de la consécration pour notre vie chrétienne. Nous avons vu que la consécration signifie que nous nous remettons entre les mains du Seigneur et devenons un sacrifice vivant. De plus, nous avons vu que Dieu nous a achetés et que Son amour envers nous, ces deux faits sont le fondement et la force mobilisatrice qui nous poussent à nous donner à Lui.

Dans ce billet, nous discuterons de la façon de nous consacrer au Seigneur et de comment mener une vie de consécration.


Que veut dire être pur de cœur ?


 
Le sermon sur la montagne, le nom traditionnel donné à ce que Jésus a dit dans Matthieu aux chapitres 5 à 7, commence par neuf bénédictions connues sous le nom de « béatitudes ». Ces bénédictions ont un sens très riche pour notre vie chrétienne aujourd’hui.

Dans un billet précédent, nous avons discuté du sens de la toute première bénédiction, qui est présentée dans Matthieu 5.3 : « Heureux les pauvres en esprit. »

Dans ce billet, nous explorerons le sens d’une autre bénédiction. Matthieu 5.8 dit :

« Heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront Dieu. »

Aujourd’hui, nous lirons des versets et des notes de la version Recouvrement du Nouveau Testament qui nous aideront à comprendre ce que signifie avoir le cœur pur et comment cela nous fait voir Dieu.


Que signifie être pauvre en esprit ?


 
En tant que croyants en Christ, nous désirons tous nous trouver sous Sa bénédiction. Dans Matthieu 5, Jésus dit : « Bénis [heureux] soient les pauvres en esprit. » Vous êtes-vous jamais demandé ce que cela signifie, et comment cela s’applique à vous ?

Dans ce billet, nous examinerons de plus près cette phrase de la Bible. Avec l’aide des notes de la version Recouvrement du Nouveau Testament, nous creuserons le sens de l’expression « être pauvre en esprit » et verrons comment elle s’applique à nous aujourd’hui.


Les trois parties de l’homme : l’esprit, l’âme et le corps


 

Les êtres humains sont complexes, et chacun d’entre nous est unique, issu d’un passé différent et doté d’une personnalité différente.

Toutefois, par rapport à la façon dont Dieu nous a créés, nous sommes en fait tous pareils. La Bible nous dit, dans 1 Thessaloniciens 5.23, que nous avons tous été créés avec trois parties : un esprit, une âme et un corps :

« Et que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que votre esprit, votre âme et votre corps soient conservés complets, sans reproche, lors de la venue de notre Seigneur Jésus-Christ. »

Dans ce billet, nous lirons une note, tirée de la version Recouvrement du Nouveau Testament, sur ce verset qui est extrêmement utile et nous aidera à comprendre ce que sont ces trois parties.



Que signifie aimer Dieu de tout notre cœur ?


 
Le Seigneur Jésus a dit dans Marc 12.30 :

« Et tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ton intelligence et de toute ta force. »

Que signifie aimer le Seigneur de tout notre cœur, de toute notre âme et de toute notre intelligence et de toute notre force ? Sommes-nous aptes à L’aimer de tout notre être de cette manière ?

Dans ce billet, nous discuterons brièvement de ce que signifie aimer Dieu de tout notre être en utilisant des versets et des notes tirés de la version Recouvrement du Nouveau Testament.


Inscrivez-vous à notre blog


Commander gratuitement